Le mois dernier, mon pépère chat tu t'es endormi pour toujours dans mes bras.

clipo 3   clipo 4

Je ne m'y attendais pas car jusqu' à décembre dernier tout semblait bien aller et puis tu as commencé à maigrir et le vétérinaire t'a diagnostiqué une maladie rénale et des problèmes cardiaques.

Pendant 3 mois on a essayé de te sauver avec l'aide de la clinique, j'y est même cru en janvier quand tu 

avais repris du poids.

clipo Clipo 5

 

Tu as passé ta dernière nuit blotti contre moi comme presque toutes les nuits et en cette journée pluvieuse du 16 février j'ai dû me résoudre à t'emmener la clinique pour qu'ils t'aident à partir et que tu ne souffres plus car ton petit corps n'avait plus assez d'énergie pour vivre.

Tu as passé ta dernière nuit couché dans le petit "nid" que je te faisais avec mes jambes comme chaque soir ... Mais quel vide depuis....

Cela fait un mois maintenant, aujourd'hui encore je pleure en pensant à toi, d'ailleurs j'écris ces lignes et l'écran est tout flou.

Tu étais ma glue mon Clipo, on était inséparables, tous les matins tu te glissais sur la table du petit déjeuner entre moi et ma tasse de café pour plusieurs minutes de câlins, je crois que c'est ce qui me manque le plus, ce petit moment que nous avions rien qu'à nous.

Tu m'as donné 16 belles années de bonheur même si parfois je râlais devant cette belle énergie que tu avais à squatter partout où j'étais : sur mes genoux dès que je m'asseyais, sur mes bras quand j'étais devant l'ordi, allongé sur mes jambes quand je me couchais, juché sur le panier à linge quand je prenait mon bain ou ma douche, sur ta planche sur le radiateur de la cuisine quand je préparais les repas, sur la table quand je prenais seule mon petit déjeuner (oui je sais pas bien ^^) et de nouveau sur ta planche quand nous étions tous à table.

Bref je me demande parfois si tel Droopy vous n'étiez pas plusieurs !

clipo 2

 

Une glue on vous dit ^^

La vie sans tes ronrons et les petits câlins que tu me faisais en appuyant ta tête contre moi est bien dure.

J'ai voulu conserver tes cendres même si certains on trouvé ça bizarre (nous déménageons dans 3 mois, je ne me voyais pas te laisser ici tout seul dans le jardin...), du coup il m'arrive de te parler et les enfants ont voulu t'acheter des petites bougies qui sentent bon que l'on allume quelques fois (par contre y'avait pas parfum croquettes).

Le matin j'ai froid devant ma tasse de café et puis des fois le vent fait claquer la porte de ta chatière et je ne peux m'empêcher de regarder si ça n'est pas toi qui rentre et le soir j'ai froid aussi même quand chéri est là.

Au revoir mon copain chat, au revoir mon "chatmoureux" comme appelait si joliment le siens une amie.

clipo 7

clipo 8